Le blog des étrangetés

http://aldebaran.zeblog.com/

Aldebaran

Un blog sur tout, de l'inconnu et du présent

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Les statuettes de l'étrange

Par Aldebaran :: 08/02/2006 à 18:57 :: L'inconnu

 

Je voudrais ici vous faire découvrir des statuettes, parmi les plus anciennes du monde et qui ont toutes des caractéristiques assez curieuses que l'on peut difficilement attribuer simplement à des besoins artistiques, surtout que je ne pense pas que l'on pouvait jouer avec le sacré.

 

Les statues japonaises ( -5000 à peu près ) :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dog%C3%BB
http://www.museeguimet.fr/pages/page_id18150_u1l2.htm
http://www.tevader.com/oldjapon/histoire1.htm
http://www.anomalies-unlimited.com/Japanese_Dogu.html

 

Et les statues de la civilisation de l'Indus, l'une des plus anciennes du monde :
http://www.harappa.com/figurines/5.html

Il fut suggéré qu'Aratta fut peut-être le même que le Harappa de la civilisation perdue de la vallée de l'Indus. Harappa, avec Mohenjo-daro, fut une ville des anciens Dravidiens, les gens serpents légendaires qui précédèrent la race aryenne de l'Inde.

Certains historiens suggérèrent que ces villes furent le centre de la culture dravidienne et furent habitées par les Nagas, une race d'hommes serpents.

L'ancien livre de Dzyan, probablement le plus vieux de source sanskrite, parle d'une race serpent qui descendit des cieux et enseigna l'espèce humaine.

 

 

 

 

Incroyable non ?

 

Les tatuettes sumériennes :

Sumérienne toujours :

 

Statuette neolithique en argile des balkans (  Vinca Plocnik ):

 

 

On sait également aujourd'hui par exemple que la civilisation antique de l'Indus,n'a absolument rien à voir avec une quelconque invasion du nord :
http://www.jaia-bharati.org/invasion/enigme-mi.htm
C'est donc bien une civilisation qui s'est dévelopée seule.
Question qu'il faudra bien une fois régler pour les civilisations pré-colombiennes, les indiens d'Amérique, la Chine et d'autres.

 

 

Encore une :

Des statuettes équatoriennes

 

Neuf petits crânes en obsidienne d'origine Maya ont été retrouvés dans le temple du Serpent à Plumes à Teotihuacan ainsi que dans d'autres pyramides. Leur taille varie de 15 à 23 millimètres.
Selon des prêtres Mayas, une légende voudrait qu'elles représentent les 9 individus "initiateurs" d'une race extraterrestre. En voici un :

   

 

Chez les Aztèques le grand dieu était Quetzalcoalt, le serpent volant, en voici une représentation :

 

Entre 5 700 et 4 700 avant J.C., en Jordanie, près d'Amman, dans le site néolithique d'Ain Ghazal, on a découvert plusieurs statuettes représentant des formes humaines complètes ou en buste:

 

En Afrique, dans le désert du Sahara dans le Tassili .

La tribu qui a fait ces dessins sont les  LES SAHARO-SOUDANAIS OUNANIENS :

 Ce sont des chasseurs. Ce sont aussi des pêcheurs utilisant des harpons en os. A cette époque le Sahara est en pleine période humide holocène (7500 / 6500 av.Jc) : il est sillonné de rivières et le lac Tchad est énorme. Ces peuples utilisent des bols de pierre pour faire leur cuisine puis, vers 7350 av.Jc (9000 BC), ils inventent les poteries sphériques "wavy-lines" (décorées de motifs en lignes ondulées et de zig-zags en impressions pivotantes). Leurs morts sont enterrés, le corps enduit de kaolin blanc, dans un cercueil de vannerie. La tombe est marquée par une pierre plate peinte à l'ocre, placée au-dessus de l'emplacement de la tête. Ils font des fresques schématiques (art des "Têtes rondes") sur les rochers.

 

En Guinée il y a ces curieuses figurines :

Cette étrange statuette Nomoli de 17 000 ans est aussi la plus ancienne. Elle détenait en elle, dans une cavité, une petite sphère métallique. Son analyse a montré qu’elle était composée de chrome et d’acier. La boule se trouvait dans la figurine avant la découverte de celle-ci. Comment y est-elle entrée ? Et, plus étrange encore, d’où provenait le métal ? - Les « skystones » bleus représentent une autre énigme. Une légende raconte ceci : le coin de ciel habité par les Nomoli se transforma en pierre, se brisa et tomba sur terre sous forme de fragments de roche. Les scientifiques ont trouvé des traces d’iridium dans les « skystones ». L’iridium n’est pourtant pas présent sur terre. Sauf dans les météorites venues de l’espace.

En cherchant des diamants en Sierra Leone, Afrique occidentale, des indigènes firent des découvertes inattendues : ils tombèrent régulièrement sur des sculptures en pierre hautes de 40 à 70 cm. La provenance de ces Nomoli est indéterminée. Certains d’entre eux ont été découverts à des profondeurs de 50 mètres. Cela signifie qu’ils pourraient avoir 17 000 ans. Une datation qui ne correspond pas aux découvertes faites à ce jour par l’archéologie. D’où viennent les Nomoli ? S’agit-il d’héritages d’une culture étrangère, disparue il y a fort longtemps ?

Chose curieuse selonl les Dogons, Nommos est le nom des dieux visiteurs et initiateurs.

 


 

Autres statuettes intrigantes, rien à voir directement avec de possibles anciens visiteurs :

Les statuettes des amérindiens Hopis , les Katchinas.

A part les étranges représentations de ces statuettes intrigantes il y a leur nom qui est mystérieux.

Katchina qui est également le nom de l'étoile bleue funeste qui dès qu'on la verra annoncera la fin de ce monde.

 

 

Voici Katchina la Mère des Corbeaux, un visage bleu et des plumes autour, ça ne vous rappelle rien ?

"Les Kachinas peuvent être visibles‚ mais parfois ils sont également invisibles. Ils viennent de l’espace. Ils ne viennent pas de notre système solaire‚ mais de planètes très éloignées. Il faudrait à nos astronautes plusieurs générations pour y parvenir."

 

 

 


Le bleu

Petit détail, le bleu aussi bien chez les égyptiens que chez les indiens représente l'immortalité.

Chez les indiens c'est le dieu Krishna qui est bleu.

Chez les égyptiens le bleu est représenté par le scarabée ou Amon lui-même. Sa peau est de la couleur de la Lapis Lazuli.

En ce qui concerne notre civilisation on parle de "sang bleu".

 

Copyright © Le blog des étrangetés - Blog créé avec ZeBlog